PHILOSOPHIE

 

 

Entre recherche et pratique

 

Récompensée par l’Équerre d’Argent et le Grand Prix d’Urbanisme, animée par une dynamique projectuelle et réflexive autant qu’opérationnelle, l’agence Devillers et Associés fait le lien entre recherche et pratique. À l’encontre des logiques sectorielles, elle revendique une approche généraliste et une vision globale de la ville fondée sur une appréciation précise des enjeux du 21e siècle et un urbanisme durable.

 

Depuis 20 ans, l’agence développe son expertise dans une dynamique multiscalaire et multidisciplinaire : du grand territoire aux villes et aux quartiers en renouvellement ou en reconversion, du traitement paysager et urbain des infrastructures de transport aux ouvrages d’art, de l’architecture des logements à celle des équipements ou des bâtiments d’infrastructure… Du plan de ville au plan de logement, cette imbrication des échelles nourrit une pratique convaincue que la ville n’est pas une architecture mais une forme urbaine, avec ses mécanismes spécifiques et ses systèmes propres.

 

Le travail de l’agence s’appuie sur une équipe formée à l’architecture, à l’urbanisme, au paysage, à l’ingénierie, aux sciences politiques et à la géographie. Celle-ci s’appuie sur un réseau de partenaires extérieurs, chercheurs, universitaires et ingénieurs. Composée aujourd’hui d’une quarantaine de personnes, l’agence est organisée en deux grands pôles de compétence, Architecture d’une part, Ville & Paysage de l’autre, qui travaillent en complémentarité dans une logique de dialogue. Le travail sur le tissu urbain alimente la réflexion architecturale et réciproquement.

 

La seconde grande caractéristique de l’agence Devillers & Associés est son approche sys­témique complétée par une appétence pour les questions de techniques urbaines que l’agence entend comprendre afin de conserver sa maîtrise sur le projet, quelle que soit sa complexité. Conception bioclimatique et ergonomie des bâtiments, biodiversité, cycle de l’eau, production et régulation de l’énergie, smartgrids, éco-mobilités, pôle d’échanges, zones de rencontres, stationnements mutualisés… Ces aspects techniques confinent en réalité à des questions d’usage et à des enjeux sociaux. L’écologie va de pair avec le confort des bâtiments et la qualité de vie urbaine.

 

Ses capacités de synthèse et de recherche font de l’agence une force de proposition reconnue par les maîtres d’ouvrage, les aménageurs et les collectivités territoriales auxquels elle offre un véritable éventail de compétences sur la ville et pour qui elle développe des scénarios d’anticipation : plans directeurs, plans nature, trames vertes ou bleues, études de mobilité, etc. Ces qualités lui ont valu de se distinguer sur des sujets aussi complexes que les conditions de la fabrique Grand Paris où elle s’est singularisée par sa méthode d’analyse géographique.

 

Enfin, l’agence est aux avant-postes de la ville durable. La Zac de Bonne à Grenoble, premier écoquartier du programme européen Concerto et primé dès 2009, mais aussi Ginko à Bordeaux et Danube à Strasbourg témoignent d’une démarche tout autant environnementale qu’économique et sociale. La durabilité ne se mesure pas en terme de performances mais en terme systémique : du confort au bien-être psychique, de l’urbanité à la mixité sociale, générationnelle, fonctionnelle et typo-morphologique, l’approche est ici encore holistique.