http://www.agencedevillers.com/wp-content/uploads/278-01.jpg

NICE MERIDIA

Maîtrise d’ouvrage: EPA Plaine du Var

Equipe: Devillers et associés  urbanisme et paysage

ARTELIA VRD

Transversal analyse des marches immobiliers

Alain Bourdin sociologue

Missions: Concours lauréat 2011 / plan directeur / cahier des charges de la ZAC/ coordination architecturale et paysagère / maitrise d’œuvre des espaces publics

Secteur d’étude: 

Ecocite : 200 ha / Méridia (secteur opérationnel) : 26 ha

Programmation: 

Logements: 172 000 m²

Bureaux: 66 000 m²

Laboratoire R&D: 38 000 m²

Hôtel: 6 000 m²

Commerces et services: 10 000 m²

Equipements et université: 36 000 m²

Activités: 22 000 m²

Montant des travaux: 25 M€

Durée des études: 2011 >> en cours

Durée de réalisation: 2014>> en cours

Lien vers le projet d’espaces publics

La plaine du Var représente un potentiel de développement important pour la ville de Nice.  L’objectif du projet est d’organiser un site urbain particulièrement attractif tant pour les entités publiques que privées. Le nouveau «technopôle» doit être intégré à «un milieu urbain dense, mixte et diversifié».

Nous proposons donc de réaliser, en fond de vallée, une ville dense, complexe et structurée, à la place de «l’arrière-cour» existante où s’amoncellent aujourd’hui équipements logistiques, services vitaux de Nice, friches interstitielles, logements…

 

Notre proposition est fondée sur 5 axes:

 

- L’évidence de la géographie

La vallée et le système de voies qui convergent vers le centre-ville, nous a permis d’établir la trame des espaces publics : d’Est en Ouest, des corridors écologiques en rapport avec le grand paysage, du Nord au Sud, la requalification des voies d’accès au centre-ville.

- La construction de lieux à forte intensité urbaine

Pour créer un milieu urbain dense, mixte et diversifié, il faut définir ces lieux publics qui mêlent commerces, équipements et services de transports.

- Une stratégie de substitution dans le parcellaire existant

Le territoire étant entièrement occupé et parcellisé, nous procédons par substitution progressive des parcelles existantes, au gré de leur libération. Cette stratégie a un intérêt économique, mais elle permet également au projet d’être vivant, les mutations se faisant en partie sur initiative privée sous contrôle de l’EPA.

- Des stratégies du niveau zéro ( foncier, espace public, rez-de-chaussée,…)

Les procédures et les méthodes mises en oeuvre doivent prévoir une possible évolution des besoins et des occupants sur la durée. Le système de mutation parcellaire proposé permet une flexibilité programmatique dans le temps, mais aussi une mutation partielle et progressive, dans une urbanité déjà forte

- La nécessaire évolutivité du projet

Notre rôle est de définir un processus dans lequel le plan masse n’est pas figé : nous donnons des intentions pour les espaces publics et les îlots, à travers des plans de référence, et faisons participer les habitants et les acteurs économiques à la fabrication du tissu.

278-02 278-03 Plan 5000e-Variante parc est-ouest.ai Z:278-NICE MERIDIA3 DOC GRAPHIQUESDWGPLANSI-IMPRESSIONI-PD