http://www.agencedevillers.com/wp-content/uploads/223-01.jpg

CENTRE DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT TECHNICOLOR A CESSON-SEVIGNE

Maître d’ouvrage: Oti groupe Legendre

Shon : 18 925 m²

Equipe: Christian devillers, architecte

Legendre, BET structure

Lemonnier, économiste

Icofluides, BET fluide

Montant des travaux:  26,5 M€ HT

Lien vers le projet urbain

 

Le centre de recherche et développement pour Technicolor se déploie autour d’une grande cour ouverte au Sud contenant les espaces de convivialité : cafétéria, terrasse extérieure, jardins plantés avec des bassins d’eau. Ce forum est un espace sécurisé entouré du « cloître » lieu de déambulation qui dessert les noyaux de circulations verticales. Le relief du terrain lui assure une vue sur le paysage de la vallée de la Vilaine.

Le projet doit satisfaire aux exigences de sécurité tout en proposant des accès commodes aux 900 personnes employées et aux visiteurs.

La principale qualité d’un espace dédié à la recherche est la flexibilité. L’organisation spatiale des bâtiments doit permettre la transformation rapide des pôles (extension, réduction, changement de matériel etc.) et la reconfiguration quasi instantanée des plateaux où les équipes travaillent par projet. En d’autre terme les bureaux cloisonnés ou non, les salles de réunions, les salles spécialisées, les laboratoires  doivent pouvoir être interchangeables et déplaçables dans n’importe quel coin du centre de recherche. En outre, dans le cas de Technicolor-Rennes des bâtiments ou des parties de bâtiments doivent pouvoir être loués à d’autres entreprises sans affecter le fonctionnement et la sécurité du centre.

Le confort du lieu de travail tient d’abord à sa localisation. Les quatre côtés offrent beaucoup de surfaces en premier jour et une bonne différenciation des situations. La façade tramée sur le module 1.35m autorise toutes les divisions (2,3,4 trames) avec un bon éclairement (2 trames vitrées pour 1 trame pleine). Compte tenu des allèges (46cm) et des planchers, la surface vitrée occupe 50% de la façade.

La disposition verticale des panneaux pleins crée une diversité d’aspect aléatoire et offre à l’intérieur des surfaces pleines compatibles avec la présence des écrans d’ordinateur. Les ouvertures verticales montant jusqu’à la dalle (faux plafonds en retrait) et descendant à  50cm du sol (pour les plinthes électriques) donne la vue sur le ciel et sur les jardins extérieurs. Les stores extérieurs à lame en aluminium (9cm) orientables permettent de contrôler parfaitement l’apport solaire (facteur solaire de 0.15=volets complètement clos à 1 = volets complètement ouverts).

L’espace du centre de recherche est constitué d’une alternance de lieu de travail et de lieux de « décompression » que sont les noyaux-passerelles complètement vitrés sur le paysage. C’est là qu’on rencontre ses collèges du même service entre deux étages, ou, d’un côté à l’autre, les collègues d’un autre service et qu’on peut s’arrêter quelques minutes et s’asseoir en buvant un café.

Au rez-de-chaussée le « cloître » ; large galerie vitrée entourant la cour-jardin est à la fois un espace fonctionnel desservant les circulations verticales et un lieu de déambulation.

223-02 223-03 223-04 N:223-Cesson-Sévigné-Technicolor-BURDOETECHNICOLOR R+2 publ