http://www.agencedevillers.com/wp-content/uploads/passerelle-Aix.jpg

PASSERELLE A AIX-EN-PROVENCE

Localisation

ZAC de la Constance à Aix-en-Provence

Maîtrise d’ouvrage

SPLA Pays d’Aix Territoires

Maîtrise d’œuvre

D&A

C&E

Mission

AVP

Dates

2018

Montant de travaux

3.8 M€ HT

La grande qualité du site de la Constance réside dans sa situation géographique particulière : deux plateaux entaillés par un vallon baigné d’une nature pittoresque et offrant plusieurs points de vue spectaculaires sur la montagne Sainte Victoire qui ont été immortalisés par Cézanne dans de nombreux tableaux.

La passerelle relie les deux plateaux urbanisés au-dessus du vallon préservé et transformé, par des interventions légères, en grand parc. Cette configuration fait de chaque trajet quotidien une expérience de paysage. Depuis la passerelle le parc s’offre en creux dans toute sa grandeur. La pente est douce (4%) et se prolonge visuellement vers la Sainte Victoire.

Vue depuis le fond du vallon, d’où les constructions sont peu visibles, la structure arborescente de la passerelle, discrète, se fond dans le paysage.

La structure, en acier peint de teinte brun sombre, par souci de mimétisme avec l’environnement, se caractérise par une grande économie de matière.

Les piles sont disposées selon une trame de 15.90m (plus resserrée aux extrémités) qui évite les chemins projetés dans le parc et réduit au maximum les points de contact avec le sol.

Le haubanage permet d’équilibrer l’ouvrage dans chacune des directions. On évite ainsi le recours à de lourds encastrements, en particulier au niveau du sol ; le nombre de tubes peut être limité et leurs sections réduites.

Le tablier trace une ligne droite qui matérialise la continuité du sol de l’espace public au-dessus du parc.

Le choix d’un platelage en BFUP (béton fibré ultra haute performance) de seulement 4 cm d’épaisseur participe également de cette recherche de légèreté et de simplicité structurelle, tout en répondant aux enjeux de maintenance minimale, de pérennité (par rapport à un platelage bois par exemple) et de glissance (la surface est texturée).

On parvient ainsi à un ouvrage extrêmement léger pour sa longueur (près de 250m) : moins de 600kg d’acier par mètre linéaire de passerelle, 120kg d’acier par m².