http://www.agencedevillers.com/wp-content/uploads/244-012.jpg

GINKO ELYA

Macro-îlot

Maître d’ouvrage :Bouygues Immobilier

Programme :154 logements collectifs et maisons individuelles

Surface : Logements 13 000 m2 SHON, commerces 920 m2 SHON

Coût : 19,4 M €

Calendrier : Livraison 2012

Lien vers Ginko Galilée

Lien vers le projet urbain

 

Cet îlot de 154 logements illustre l’ambition développée par l’agence à l’échelle du quartier Ginko à Bordeaux. Il s’agit de mélanger des maisons individuelles, des immeubles intermédiaires et collectifs avec une offre allant de l’accession à la propriété au logement social, de la maison de ville au grand collectif, du R+1 au R+6. Aména­gée à l’échelle de l’îlot, cette succession d’échelles s‘organise en lien étroit avec le contexte immédiat. Au Nord, sur l’avenue du Québec, les hauts immeubles collectifs en brique émaillée (grise à l’Ouest, blanche à l’Est) déclinent des façades urbaines pérennes. Elles sont plus sages que celles des petits intermé­diaires (R+2 et R+3) du cœur d’îlot où le travail de volumétrie est rehaussé par des bardages bois en façade. Les maisons de ville au Sud — une typologie plus rare dans le quartier — sont intégralement habillées de bois, tandis que l’un des petits intermédiaires, bardé en aluminium brossé et verni, s’affirme comme un objet singulier, un petit bijou. L’ouverture au Sud sur le grand paysage du canal et le jardin des Enfants, épine dorsale et fil conducteur végétalisé de la ZAC, est garantie par les qualités propres des logements. Ils sont tous doublement, voire triplement, orientés et dotés d’espaces extérieurs soignés, intégrant notamment des protections solaires aux garde-corps des terrasses pour que chacun ait sa place au soleil.